Budget et fiscalité

Plus de compétences est souvent synonyme de plus de dépenses. Aussi, à l’heure où les recettes des collectivités locales ne sont pas au beau fixe, les élus et techniciens de la collectivité réfléchissent-ils ensemble aux solutions pour maintenir un budget optimal. En effet, les élus ont choisi de ne pas augmenter les taux d’imposition du territoire, tandis que la dotation globale de l’Etat diminue cette année encore.

Les étapes du vote du budget

Les axes d'amélioration du budget

"Depuis mon arrivée à la présidence, et dans un contexte difficile de baisse des dotations de l’État (- 326 K€ de dotation globale de fonctionnement), j’ai veillé à ce que la CdC porte des projets structurants pour le territoire, développe l’offre et la qualité de ses services, tout en maîtrisant son budget. 4 axes de travail ont été privilégiés : une gestion très rigoureuse des dépenses de gestion et des recherches d’économies, l’optimisation des recettes (recouvrement des impayés, recherche de subventions…), la maîtrise de l’endettement, la réduction de l’impact des budgets annexes sur le budget général (- 92 000 € entre 2017 et 2018) et la volonté de maintenir, depuis 2017, la stabilité des taux d’imposition. Cette maîtrise budgétaire a permis de reconstituer l’épargne brute (+ 358 K€ entre 2017 et 2018) et donc la capacité de la collectivité à investir. Depuis 2014, ce sont 3 millions d’euros qui ont été investis sur le budget principal, pour le développement du territoire." Olivier DUBERNET, Président

Quelques chiffres

Dépenses de fonctionnement 2019 : 8 379 362€

Recettes de fonctionnement 2019 : 8 379 362€

Recettes d'investissement 2018 : 1 805 703€

Evolution des dépenses et recettes 2014-2018

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une meilleure expérience utilisateur et réaliser des statistiques de visites.

En savoir plus