Agriculture Economie

L’avenir est dans le pré

22 août 2022

Une convention pour faciliter la transmission des exploitations agricoles en Bazadais

UNE DES CLÉS DE DÉVELOPPEMENT DU BAZADAIS

La CdC du Bazadais est consciente que l’agriculture contribue à l’attractivité économique et touristique du territoire. Peu d’informations sur les terres disponibles, coûts d’acquisition élevés, concurrence dans l’achat avec des particuliers, problématique du stockage du matériel et du logement… sont autant de freins à l’installation et à l’expansion de l’agriculture de demain.

Les élus communautaires tiennent à apporter leur contribution au maintien d’une agriculture diversifiée et performante. L’enjeu est également de répondre aux besoins des usagers, à la recherche d’une alimentation saine, accessible en circuits courts.

 

DES PARTENAIRES DE CHOIX

Une convention a donc été signée, il y a quelques jours, avec la Chambre d’Agriculture de la Gironde et la SAFER*, afin d’animer la transmission/installation sur notre territoire, avec un accompagnement des cédants, des porteurs de projets et des communes. La Chambre d’Agriculture joue un rôle essentiel d’information et d’aide aux agriculteurs. Outre son rôle de représentation et de défense des intérêts agricoles et forestiers auprès des Pouvoirs Publics et des collectivités territoriales, la Chambre d’Agriculture assure des missions de conseil et d’accompagnement des agriculteurs et des collectivités dans leurs entreprises et leurs projets, que ce soit au niveau individuel ou collectif.

*Société d’aménagement foncier et d’établissement rural

1/4

CES AGRICULTEURS DES TEMPS MODERNES : LES NIMA

Cet acronyme désigne une personne « Non Issue du Milieu Agricole », c’est-à-dire n’ayant pas de parents agriculteurs. En Nouvelle-Aquitaine, 31 % des nouveaux installés en agriculture, entre 2015 et 2018, se disent non issus du milieu agricole (source PQN-A – DRAAF 2019). Les modèles économiques généralement choisis par les NIMA sont différents. On retrouve beaucoup de projets d’installation sur une petite surface, en agriculture biologique et avec une envie de vente directe, voire de transformation. Pour s’installer dans les meilleures conditions possibles, ces porteurs de projets doivent être armés de compétences et de conseils afin d’inscrire leur exploitation dans le temps et vivre de leur métier. La CdC du Bazadais a naturellement choisi de signer cette convention sur le terrain et de permettre à des exploitants de témoigner sur leur expérience. Ainsi, David et Emeline, tous deux associés au GAEC Laporte à Labescau ont accueilli les élus et partager leurs parcours et partager leurs projets.

UNE ÉTUDE EN COURS

La Chambre d’Agriculture de la Gironde mène en ce moment une « enquête cédant » auprès de tous les agriculteurs de plus de 55 ans du territoire. L’objectif est de réaliser des entretiens individuels sur la transmission, notamment auprès de ceux qui n’ont pas de succession assurée. La CdC du Bazadais pourra s’appuyer sur cette base afin d’accompagner les porteurs de projets. Une trentaine d’exploitation a été visité entre mai et juin dernier, confirmant le besoin d’accompagner à la transmission les exploitants.

Plus d'informations

Denis PAINEAU

Chargé de développement économique

06 43 26 28 68

economie@cdcdubazadais.f

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une meilleure expérience utilisateur et réaliser des statistiques de visites.

En savoir plus