ACH NHP : artisanat campanaire, mais pas que !

Petit coup de pouce grâce au Larousse : que signifie le mot ‘campanaire’ ? Réponse : ‘Relatif aux cloches, à leur fabrication.’ Frédéric TATARD vous parle de son entreprise.

 

Tout a commencé avec des cloches…

C’est dans son local de 350 m2 que Frédéric TATARD, dirigeant, accompagné de Clément ROBERT, salarié, nous accueille et parle avec passion de son métier. Frédéric TATARD a toujours travaillé dans le domaine campanaire et a côtoyé de nombreuses cloches ou églises ayant besoin de travaux.

« Il y a 10 ans, j’ai quitté une société en tant que salarié, afin de monter ma propre affaire » explique-t-il. C’est ainsi qu’il a racheté l’entreprise ACH NHP Services, existante depuis 1997.

« Notre objectif est de préserver la tradition tout en apportant une restauration de qualité afin de permettre la sauvegarde et la valorisation de ce patrimoine vivant » explique le dirigeant.

Polyvalence et qualité

Forge, scie à ruban, cabine de peinture… nombreuses machines et donc nombreuses compétences qui permettent à l’entreprise de répondre à de multiples demandes : portails, girouettes, paratonnerres, cloches, portes, cadrans d’horloges, arrêtoirs de volets, écluses…

L’entreprise maîtrise donc sa production de A à Z et permet de proposer du sur-mesure aux communes, aux entreprises, comme aux particuliers girondins. Il compte notamment dans son portefeuille clients le château d’Yquem à Sauternes. Durant le confinement de début d’année, Frédéric TATARD a pu continuer à travailler et n’a pas souffert de la crise car il disposait de matières premières. Le carnet de commandes de l’entreprise est plein pour les 6 prochains mois, voire un an.

Frédéric TATARD met un point d’honneur à travailler la filière locale et s’approvisionne non loin de son atelier.
Le contexte économique et le temps nous ont amené à nous diversifier et à toucher du doigt la ferronnerie, ainsi que la serrurerie.

L’équipe est parfois confrontée à des chantiers aux accès difficiles. Frédéric et ses salariés prennent alors de la hauteur mais pas à l’aide d’engins. Les techniques de cordistes permettent de se hisser aux sommets des clochers notamment.

Une entreprise primée

Le Rotary Club de Langon-Sauternes a souhaité rendre hommage aux vingt-deux années d’expérience de Frédéric TATARD, en lui remettant le prix du Travail Manuel en 2019. L’an dernier, il avait également reçu le prix stars et métiers dans la catégorie entrepreneurs de la Banque Populaire.

Le chantier du cimetière des oubliés de Cadillac

Un vaste chantier, unique en France et financé par la Région Nouvelle-Aquitaine, a été lancé il y a deux ans, piloté par l’architecte du patrimoine Delphine Gramaglia : allées redessinées, végétation supprimée, croix réhabilitées, noms enfin gravés dans l’acier. L’entreprise NHP a apporté sa pierre à l’édifice grâce à la fabrication de grilles et la restauration des croix.

              

       

 

Quelques réalisations

 

 

 

 

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une meilleure expérience utilisateur et réaliser des statistiques de visites.

En savoir plus