Celle qui murmure à l’oreille des bénéficiaires

Laëtitia LABECOT

Assistante administrative du secteur d’aide à domicile de Bazas

Arrivée en août dernier, Laëtitia LABECOT a pris ses fonctions au Centre Intercommunal d’Action Sociale (CIAS) en tant qu’assistante administrative. Elle est avant tout à l’écoute des séniors et de leurs besoins.

Je viens au travail avec le sourire. J’aime mon métier.

Pas en terre inconnue

Après plusieurs expériences professionnelles parfois décevantes, Laëtitia aspirait à rendre service aux autres et à revenir à une fibre sociale. C’est aujourd’hui chose faite ! Elle accueille le public du CIAS et assiste Sophie RICHARD dans ses fonctions de responsable de secteur d’aide à domicile. Toutes deux se connaissent de longue date et avaient partagé le même employeur il y a quelques années.

Je la connais et elle me connaît. Nous travaillons avec les mêmes objectifs et exigences.

Un métier humain avant tout

Le service d’aide à domicile intervient auprès de 600 bénéficiaires, dont 200 environ sur le secteur de Bazas. Certains diront que les bénéficiaires de l’aide à domicile sont parfois un public exigeant. Pour Laëtitia, il n’en est rien. Elle fait preuve d’empathie et d’écoute. Au fil des mois, elle a tissé des liens avec certains bénéficiaires. 

Une bénéficiaire centenaire m’appelle régulièrement pour discuter. La dernière fois, elle n’arrivait pas à retrouver son fait-tout. C’était une raison parmi tant d’autres pour discuter.

Les agents du service d’aide à domicile gèrent avant tout de l’humain. Ils sont souvent le rare lien avec le monde extérieur aux côtés des familles. La communication entre les agents de terrain et le bureau est essentiel et permet de personnaliser les prestations pour répondre aux besoins de personnes fragiles.

 

Des journées bien remplies

Tenir le standard est loin d’être sa seule mission. Elle ajuste les plannings des aides à domicile et bénéficiaires en lien avec la responsable de secteur, vérifie les prestations, accompagne les aides à domicile dans les démarches administratives… Laëtitia dira qu’elle n’a pas le temps de s’ennuyer. Les appels sont nombreux et les plannings sont modifiés régulièrement.

Je peux compter sur mes collègues des autres secteurs. Nous sommes une équipe soudée et nous nous entraidons si besoin.

Avis de recherche !

Seule ombre au tableau : le manque de personnel. Le service cherche désespérément des aides à domicile qui permettraient de renforcer les équipes. Des postes temporaires et permanents sont disponibles.

« Je dois parfois appeler les bénéficiaires pour annoncer qu’un passage est réduit en durée ou est reporté. Ce n’est pas une position confortable. Nous avons besoin de bras supplémentaires sur le terrain. »

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une meilleure expérience utilisateur et réaliser des statistiques de visites.

En savoir plus