Santé

Les nouvelles mesures sanitaires au 3 janvier 2022

4 janvier 2022

Les annonces gouvernementales

Face à la propagation du variant Omicron, de nouvelles mesures sanitaires destinées à limiter l’ampleur de la 5e vague de l’épidémie ont été annoncées par le Premier ministre et le ministre de la Santé le 27 décembre 2021.

  • Vaccination : à partir du 28 décembre 2021, le délai d’éligibilité au rappel vaccinal contre le Covid-19 est ramené à trois mois (et non plus 4) selon l’avis de la Haute autorité de santé (HAS) . Il suffit désormais de 3 mois après une 2e injection ou après avoir eu le Covid pour pouvoir bénéficier d’une dose de rappel.
Pour trouver un lieu de vaccination : par ici
  • Règles d’isolement : la durée d’isolement des malades et des cas contact évoluera prochainement de façon à faire peser une contrainte moindre sur les personnes vaccinées. Actuellement, compte-tenu de la particularité du variant Omicron, des règles spécifiques s’appliquent. Si l’on est cas contact d’une personne positive susceptible d’avoir été contaminée avec le variant Omicron, il faut s’isoler pour une durée de sept jours (ou 17 jours si l’on partage le domicile de la personne contaminée).
  • Au travail : dès le 3 janvier 2022, le recours au télétravail sera rendu obligatoire pour tous les salariés pour lesquels il est possible, à raison de trois jours minimum par semaine et quatre jours quand cela est possible. Il en sera de même pour les agents de la fonction publique. Les cérémonies de vœux doivent être reportées.
Les services de la CdC sont tous ouverts au public dans le respect des mesures sanitaires en vigueur. Le télétravail est privilégié quand le poste le permet.
  • Rassemblement et loisirs. À partir du 3 janvier 2022 et pour 3 semaines, les jauges seront rétablies pour les grands événements : 2 000 personnes en intérieur, 5 000 personnes en extérieur. Les concerts debout seront interdits. Dans les cafés et les bars, la consommation debout sera interdite. Dans certains lieux comme les cinémas, les théâtres, les équipements sportifs, les transports collectifs (y compris longue distance), la consommation de boissons et d’aliments sera également interdite. Jusqu’au 6 janvier 2021 inclus, les discothèques ont interdiction d’accueillir du public. Cette interdiction s’applique jusqu’à la même date aux activités de danse dans les établissements recevant du public, tels les restaurants ou les bars.
  • Port du masque : le port du masque, déjà obligatoire en intérieur dans tous les établissements recevant du public, sera étendu à certains centres-villes par les préfets en lien avec les maires.
  • Passe vaccinal : le passe sanitaire devrait devenir un passe vaccinal le 15 janvier 2022. Un test négatif au Covid-19 ne suffirait plus pour accéder aux lieux concernés par le passe sanitaire (bars, restaurants, théâtres, cinémas, musées, salles de sport), il serait nécessaire de présenter un passe vaccinal, c’est-à-dire de justifier d’être vacciné. Un projet de loi sera soumis au Parlement en janvier, pour transformer le passe sanitaire en passe vaccinal et durcir les conditions de contrôle et de sanctions contre les faux passes.
  • État d’urgence dans les outre-mer : l’état d’urgence va être prolongé en Martinique et déclaré sur l’île de La Réunion jusqu’au 31 mars 2022.

Stoppons le virus, vaccinons-nous !

La vaccination est un moyen de faire baisser la mortalité et les formes graves liées au virus, de protéger ainsi les Français et notre système de soins et espérer un retour à une vie plus normale.

Trouver un lieu de vaccination proche de chez vous : par ici


L’isolement

Pendant la crise sanitaire actuelle, il peut être nécessaire de respecter une période d’isolement en surveillant son état de santé et en respectant les mesures barrières.

L’isolement est recommandé dans certaines situations :

  • si l’on est testé positif au Covid-19 ;
  • ou si l’on est en attente d’être dépisté car on présente des signes de la maladie ;
  • ou si l’on est en attente d’être dépisté car on est identifié comme une personne ayant été en contact avec un malade ;
  • ou si l’on est de retour d’un déplacement en dehors de la France métropolitaine.

L’isolement peut être difficile à vivre mais il est la solution indispensable pour se protéger et protéger les autres et ainsi contribuer à stopper l’épidémie.

 

 
   

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une meilleure expérience utilisateur et réaliser des statistiques de visites.

En savoir plus